Il faut que ca brûle à tout prix...

Dans cette société, il était d'usage, à l'époque, de réunir les cartons vides et mis à plat, dans de grandes cages en acier. Ils étaient convoyés à l'extérieur, vers la zone d'incinération.

Zone qui n'en avait que le nom, car tout simplement à l'écart de l'entrepôt. Une personne était chargée, à l'aide d'une fourche, de transférer les cartons vers une autre cage dans laquelle se trouvait le brasier.

Un jour, cette personne est rentrée dans mon bureau. Seul Hic, elle était en feu, ou quasiment. En tout cas, elle fumait de partout, les bottes en caoutchouc fondues, et quelques flammèches sur son 'bleu'

- Chef, j'ai cassé ma fourche, j'en veux une autre. Ce n’est pas facile de rentrer dans le feu toute la journée, pour poser les cartons....

 

La vérification des équipements est systématique, périodique. On se doit d'anticiper parfois de drôles d'initiatives...  

sans

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×